FR EN facebook instagram twitter bandcamp spotify vimeo youtube rss Collectif Pince-Oreilles

Citizen Jazz, Musiques Buissonnières, Musicoligie.org, CultureJazz... parlent de Naissance de l'horizon !

De beaux articles sont apparus ces derniers jours à propos du dernier disque publié par notre Label Pince-Oreilles : Naissance de l'horizon de Romain Baret. En voici quelques extraits :

Musiques Buissonnières
lecturePlus de couleurs pour une musique encore plus éclatante."(...)
"Car pour savantes et remarquablement construites que soient les neuf compositions du disque, pour virtuose que soit leur interprétation, c’est d’abord un sentiment de jubilation qui gagne celui ou celle qui fera le voyage."(...)
"Romain Baret, gardien vigilant des constructions qu’il échafaude (c’est lui qui signe la totalité du répertoire), est en permanence aux aguets, épaulé en cela par une rythmique complice et inventive, il ne cesse de relancer la machine par des interventions fougueuses, très chargées en électricité."(...)
"Il est question de rêve, de résistance et de d’espoir dans cette Naissance de l’horizon sur lequel souffle un vent très vivifiant."(...)
"Surtout, on se rend compte au fil des écoutes que ce disque, continuation fastueuse de son prédécesseur Split Moments, s’offre comme un chant. Il est une célébration, à la croisée des chemins. Une affirmation.

Denis Desassis le 06 février 2018


Citizen Jazz
lectureMême « Respire » est fait de ce rock guitaristique en dépit d’un intitulé qui pourrait laisser supposer quelque chose de plus doux. Mais ne nous méprenons pas.On est là dans une veine fondamentalement jazz" (...)
"outre des chorus exaltés, on note que des riffs carrément fougueux concurrencent des moments plus doux.

Gilles Gaujarengues le 05 février 2018


Culture Jazz à propos du concert de sortie au Périscope le 2 février 2018
lectureFruit d’une écriture riche en nuances, chacun des morceaux que nous écoutâmes se distingua par un sens de la théâtralité marqué. Adepte de la rupture et d’un lyrisme quasi visuel, Romain Baret, enchâsse dans ces compositions les petites histoires de sa grande histoire en offrant à ses labadens musicaux des espaces de (ré) création non négligeables, développant ainsi des tableaux aux états d’âme moirés.
Yves Dorison le 11 février 2018


Musicologie.org
lectureUn horizon un brin instable et vacillant, pétaradant parfois, mais sans monotonie aucune justement.(...)
Un beau disque de jazz progressif bien cuivré à écouter en live

Alain Lambert le 26 janvier 2018


Jazz Magazine
lecturel’imagination est au rendez-vous de cette fusion (...)"
"se décline sous des climats constamment changeants et assez prometteurs.

François Marinot le 01 février 2018