FR EN facebook instagram twitter bandcamp spotify vimeo youtube rss Collectif Pince-Oreilles

Gregory Sallet Quintet

Guided by enriching meetings and experiences, saxophonist Gregory SALLET creates an original repertoire based on pulse and rhythm feeling, and musical expression seating in rhythms time-space contraint.
 
He was recently selected to attend BANFF JAZZ WORKSHOP 2013, under Vijay Iyer's direction and won National jazz contests in Jazz a Vienne 2011 ( Trio Enchant(i)er and Jazz a la Défense 2013 (Anne Quillier 6tet).
 
The Quintet's 1st EP « Continuation, Echoes and Rhythm » was released in 2014, under Label Pince-Oreilles record.

rss www calendrier @

Grégory Sallet : saxophones and composing
Paco Andreo : valve trombone
Romain Baret : guitar
Michel Molines : double bass
Guillaume Bertrand : drums

Continuation, echoes and rhythmLe mouvement crée la matière

Videos

teaser
vidéo

Press

critique
"Le tempo, les sonorités et les compositions relèvent clairement de l’univers du jazz. A moins que ce ne soit du rock ! En fait, on n’en sait plus rien."
"s’il existe bien un fil rouge présent tout le long de l’album du saxophoniste grenoblois, c’est le groove, présent sur chacune  des plages. Groove et éclectisme : on adore ça !"

Joseph « YT » Boulier
jazzaroundmag.com/?p=18140
critique
"Many jazz artists play with genre, and refuse to stay within the confines of one sub-genre of jazz. These artists, however, often go out of their way to attempt to meld or merge genres, in the most seamless way possible. Sallet, however, celebrates stark genre shifts. Baroque, rock, free, funk, straight-ahead, chamber, classical, jazz fusion, etc. are all at play in Sallet’s new album, and the shifts between these genres can often create an unnerving experience. This “unnerving” experience, however, created some of the most genuinely surprising moments I have heard on a jazz album in some time. Further, the transformative nature of the album is present throughout, and often comes off as more of a transmutation of musical form. Tracks like "Seeds #1" and "Cinema" have some truly remarkable moments, which often emerge from experiments in tonality, timbre, and general vibe."

Daniel J. Palmer
nextbop.com/blog/gregorysalletquintetlemouvementcreelamatiere
critique
"Révélation Jazz Magazine "

Franck BERGEROT
www.jazzmagazine.com/
critique
"Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune carrière de Gregory Sallet n’est pas anecdotique.
Ce deuxième album, Le Mouvement crée la matière, va plus loin, et constitue une réelle montée en puissance du quintet. Dès les premières notes d’une « Introduction » toute en douceur, et plongé dans une ambiance presque onirique, l’auditeur assiste à la mise en mouvement de formes et d’images, suggérées par la musique dont l’apport du violoncelle appuie l’aspect mélodique, afin d’en accompagner l’essor. L’enchaînement avec le titre éponyme de l’album, à l’armature plus rock et au groove colemanien, nous promet un disque très riche, et on ne sera pas déçu. Avec « Instinct », le propos se veut plus progressif, les images musicales tourbillonnent dans une sorte d’effervescence. Lorsqu’arrive « Cinéma », l’issue du disque se fait sentir, le mouvement ralentit, il devient circulaire et évoque une dernière danse sur fond de musique sérielle. Le violoncelle revient, adoucit le propos, et en permet cette fois le terme. Le Mouvement crée la matière est à écouter comme une suite qui se déclinerait en 10 degrés formant un tout, entrecoupé de respirations. Une ode à l’impermanence, au mouvement qu’elle permet et à la matière sonore qu’elle crée.
Un deuxième album qui vient confirmer un grand talent, et nous invite à suivre de très près le Gregory Sallet quintet."

Raphaël Benoit
www.citizenjazz.com/Gregory-Sallet-Quintet.html
"[...] de horde, il semblerait qu'il en soit sérieusement question pour ce quintet versé dans un répertoire prompt à jouer avec le rebond comme avec l'effet de manche lyrique. De vents contraires, il n'en souffle guère sur cet opus à la grande cohérence et aux poussées élégiaques.[...]"

Guillaume Malvoisin
www.crjbourgognefranchecomte.org/fileadmin/user_upload/contenus/5-Mediatheque/Tempo/pdf/tempo_63_WEB.pdf
critique
"Avec son quintet, Grégory SALLET place la pulsation au coeur de ses compositions, traversées par des accélérations, des mesures impaires ou des illusions rythmiques? Autant d'éléments qui sont des pretextes à l'improvisation. En résulte un jazz empreint d'énergie rock, funk, de groove hip hop et de nappes atmosphériques plus apaisées...."

NIls BRUDER
www.crjbourgognefranchecomte.org/accueil/actualites/le-magazine-tempo.html
critique
"Présent sur le CD de son quintette ("Continuation, Echoes and Rhythm") mais aussi dans le Trio Enchant(i)er ("Structures in Motion"), et encore dans le sextette d'Anne Quillier, Grégory Sallet (as, ss, C Melody sax) inscrit son travail dans la lignée des grands aînés, comme Guillaume Orti et Benoît Delbecq et de sa formation à Banff (sous la direction de Vijay Iyer)."

Michel Mathé
www.jazzmagazine.com
critique
"(...) On retrouve l'esprit du groupe qui nous a fait connaître ce saxophoniste, le "Trio en Chant(i)er". On commence par Month in New-York. Big Apple inspire ces jeunes musiciens.(...)Le son bien rock sait prendre des tournures groovy et même "spectrales" pour un hommage à Steve Lehman étoile montant du jazz américain. Un set mené sur les chapeaux de roue, un gros son (...)."

Pascal Derathé
www.jazz-rhone-alpes.com/121224/#sallet

Pictures